Le coût du nettoyage de FAP dans le Pas-de-Calais

Avec la multiplication des normes anti-pollution, les constructeurs automobiles ont dû équiper leurs moteurs diesel de dispositifs performants. Ils permettent de réduire considérablement les émissions de polluants. Le filtre à particule (également appelé FAP) fait partie de ces technologies de dépollution. Installé dans la ligne d’échappement, il piège les particules fines et les suies issues de la combustion du gazole. Il les empêche de se retrouver dans l’air que nous respirons. Le FAP peut se saturer et avoir besoin d’un nettoyage après plusieurs kilomètres parcourus. Cette opération est généralement effectuée par un concessionnaire agréé dans le Pas-de-Calais.

Le coût du nettoyage

Le coût du nettoyage du filtre à particules (FAP) dans le Pas-de-Calais varie selon plusieurs facteurs tels que l’âge du véhicule, son kilométrage, sa motorisation ou encore le degré d’encrassement du filtre. En moyenne, un nettoyage manuel à l’aide d’additifs coûte entre 30 € et 50 €, alors qu’un démontage complet en atelier nécessite entre 150 € et 300 € de frais. Il est conseillé de pratiquer un entretien régulier tous les 2 à 3 ans pour éviter des interventions plus onéreuses.

Un nettoyage préventif du FAP est particulièrement recommandé pour les voitures diesel effectuant de nombreux trajets sur autoroute ou roulant à des régimes-moteur élevés. Ces conditions accélèrent le dépôt de suies et de particules fines dans le filtre. Lors d’un passage prolongé sur l’autoroute, la forte accélération et les vitesses soutenues augmentent la production de particules. Les phases de décélération et de ralenti lors des bouchons favorisent leur accumulation dans le FAP.

Les voitures diesel réalisant principalement de courts trajets en ville sont aussi concernées. Dans ce cas, le moteur ne chauffe pas suffisamment pour atteindre la température de combustion permettant d’assurer la régénération passive du filtre. Les résidus de combustion ont alors tendance à se fixer sur les parois du FAP au lieu d’être brûlés. Ces petits déplacements quotidiens augmentent donc le risque de colmatage prématuré.

Le fonctionnement du filtre à particules

Le fonctionnement du filtre à particules permet de capturer efficacement les particules polluantes issues de la combustion du diesel grâce à un procédé sophistiqué. En effet, lors de l’injection du gasoil dans la chambre de combustion du moteur diesel, de nombreuses fines particules se forment dans les fumées d’échappement.

Ces particules sont alors véhiculées dans la ligne d’échappement jusqu’au filtre à particules. Ce dernier, généralement situé dans la boîte de vitesses ou dans le collecteur d’échappement, piège efficacement les suies grâce à une structure en céramique composée de nombreux petits canaux. Au fur et à mesure des kilomètres, le filtre se colmate peu à peu avec les particules capturées.

Afin d’éviter l’encrassement complet du filtre, les constructeurs automobiles ont mis au point un système intelligent de régénération. Celui-ci consiste à brûler les particules de suie accumulées dans le filtre, en augmentant ponctuellement la température des gaz d’échappement. Pour cela, le système injecte une petite quantité de carburant supplémentaire dans les cylindres lors de phases à haut régime et forte aspiration.

L’encrassement du FAP

Certaines particules, comme la suie, sont piégées dans le FAP et peuvent empêcher une combustion complète, ce qui peut également affecter la performance du moteur. Il faut s’assurer que le FAP est en bon état de fonctionnement et de le nettoyer si nécessaire.

Les symptômes d’un FAP encrassé

Un FAP encrassé peut se traduire par une augmentation des émissions de polluants tels que les oxydes d’azote NOx, ce qui peut entraîner un échec au contrôle technique. De plus, un FAP obstrué peut entraîner une surchauffe du système d’échappement et endommager des composants tels que le catalyseur ou la vanne EGR.

Les méthodes de nettoyage

Pour nettoyer un FAP encrassé, il est possible d’utiliser des additifs spécifiques qui vont aider à décrasser le filtre et à éliminer les particules accumulées. Ces nettoyants peuvent être ajoutés lors de la régénération forcée du FAP ou lors d’un décalaminage complet du système d’échappement. Il est également possible de procéder à un démontage du FAP pour un nettoyage plus approfondi, généralement effectué par un garagiste spécialisé.

L’importance d’un entretien régulier

Le filtre à particule est un élément essentiel des véhicules diesel modernes, permettant de capter une grande partie des particules fines et suies issues de la combustion du gasoil et rejetées dans les gaz d’échappement. En piégeant progressivement les particules, le FAP peut cependant s’encrasser et se boucher après plusieurs dizaines de milliers de kilomètres.

Il est important de surveiller régulièrement l’état du FAP et de procéder à son nettoyage si nécessaire, généralement lors d’un entretien chez le concessionnaire. En effet, un FAP encrassé perd en efficacité et n’est plus en mesure de filtrer correctement les pollutions du moteur diesel. Les particules et suies non captées peuvent alors abîmer d’autres organes comme le pot catalytique et augmenter la consommation de carburant.

Lors du nettoyage du FAP, le concessionnaire procède à sa régénération qui consiste à brûler les encrassements accumulés à très haute température, grâce à l’injection contrôlée d’un additif dans les gaz d’échappement. Selon l’état du FAP, la régénération peut s’effectuer de manière active par le moteur ou passive lors des déplacements sur routes.

Surveiller les symptômes

Il est important de surveiller attentivement certains symptômes pouvant indiquer l’encrassement d’un filtre à particules (FAP), tels qu’une perte de puissance, le voyant moteur allumé ou des fumées noires à la sortie du pot d’échappement. La présence de ces signes requiert d’agir rapidement pour déclencher une régénération du FAP et éviter tout autre dysfonctionnement.

Lors de la régénération, les températures élevées atteintes dans le FAP permettent l’oxydation des particules de suie accumulées. Le processus commence généralement lors des trajets sur autoroute, moments où le moteur atteint des régimes plus élevés produisant une chaleur suffisante. Le calculateur commande alors l’injection d’une petite quantité de carburant supplémentaire dans le collecteur d’échappement. Cela augmente la température des gaz d’échappement et déclenche la combustion complète des suies.Il est conseillé de faire des trajets réguliers sur de longues distances pour que le moteur puisse atteindre les conditions nécessaires au nettoyage du FAP. Les petits trajets en ville, avec des phases à bas régime et de freinage moteur, ne permettent généralement pas une régénération efficace. Pour les automobilistes effectuant majoritairement de courts déplacements, l’ajout occasionnel d’un additif dans le réservoir de carburant peut aider le processus en abaissant la température de combustion requise.

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recherche